Extrait du journal de bord du groupe Medicorp

23 Apr 3305 : Kalak
La tension monte entre MediCorp et l'Azghaarie

C'est à la suite d'un incident majeur, hier soir, dans le système G 98-44 que la situation diplomatique s'est compliquée entre MediCorp et l'Azghaaarie. 

Les premiers éléments de l'enquête relatant les événements (à lire ici) ayant effectivement soulevé une possible connexion entre les auteurs de l'attaque ratée contre le leader suprême et MediCorp. Immédiatement les autorités de Kalak ont répondu avec fougue contre ce qu'ils considèrent comme un outrage.

Ce matin, un communiqué de presse et des revendications de la LBR ont été publiés sur leur site officiel, menaçant ouvertement la vie du leader de l'Azghaaarie. 

Ces attaques et la tension liée a immanquablement poussé des Aghaariens à tenir des propos particulièrement durs vis-à-vis de MediCorp en menaçant directement les vaisseaux officiels MediCorp ; "Je suis chargé et j'ai l'honneur de faire connaître à Votre Excellence qu'en présence de ces agressions, je me se considère en état de guerre avec medicorp et LBR du fait de ces dernière puissances. J'ai en même temps l'honneur de porter à la connaissance de Votre Excellence que les autorités azghariennes retiendront les navires marchands medicorp et LBR dans des ports azghariens mais qu'elles les relâcheront si dans les quarante-huit heures la réciprocité complète est assurée" a déclaré le CMDR alarmereg ce matin.

La réponse officielle de MediCorp ne s'est pas fait attendre : 

"Nous considérons ce message comme grave et choquant et rappelons au leader suprême qu'il lui appartient de maintenir un climat propice aux bons rapports entre l'Azghaaarie et MediCorp. Notre organisation, nous l'avons déjà évoqué, n'a rigoureusement aucun rapport avec les attaques dont a fait preuve l'Azgraarie ce 22 avril 3305. Notre organisation est neutre et nous sommes libres de parcourir tout système qui requiert notre expertise, même si ces derniers sont placés sous la juridiction Azgharrienne. 
Nous ne pouvons qu'encourager les autorités du Leader suprême à mener une enquête rapide et efficace et de ne plus menacer d'aucune forme que ce soit MediCorp. Nous ne sommes pas armés et ne pouvons structurellement participer à aucun conflit. Mais une attaque ou la rétention de nos vaisseaux contre leur gré seront dénoncées auprès de la FIA immédiatement.
Nous espérons que ces malheureux écarts ne sont le fait que d'une extrême tension à laquelle l'Azghaarie fait face et n'est visiblement, pas coutumière du fait. Nous pensées vont à vos pilotes."


Pour le moment l'Azghaaarie n'a pas répondu à cette annonce.