Extrait du journal de bord du groupe Medicorp

02 Jun 3304 : Kalak
MediCorp en charge de Kalak !

Crédits : Mathieu Lamble


Après trois jours d’élection dans le système Kalak, les habitants ont élu à une large majorité l’ONG médicale qui contrôle, depuis ce 1 juin 3304, la station Nobel Terminal. Outre la station principale, c’est aussi à MediCorp que revient maintenant la gestion de Kalak. 


Les détracteurs, peu nombreux cependant, soulignent que pour une ONG n’ayant aucune velléité politique ou gouvernementale, l’ascension au pouvoir de MediCorp a été particulièrement rapide.

L’ONG se défend cependant de vouloir consacrer ses forces à l’exercice du pouvoir comme l’a souligné le Docteur Rios-Bray :


« Nous remercions tout d’abord celles et ceux qui ont souhaité nous offrir leur confiance. C’est un honneur et nous essayerons d'en être dignes. Nous assurerons donc nos responsabilités concernant la gestion du système Kalak puisque c’est la volonté de ceux qui ont participé à ces élections. Pour autant, comme je l’avais déjà expliqué, notre organisation doit essentiellement s’occuper des missions de secours et de sauvetage. Nous avons donc, avec les Democrats of Kalak pour lesquels nous avons la plus grande estime, décidé ce qui suit :

Les administrations dépendantes de Democrats of Kalak avant les élections ne seront pas remplacées. Les prérogatives politiques et économiques seront donc cogérées en collaboration avec MediCorp et les Democrats. MediCorp, puisque c’est d’usage, assurera la sécurité du système. Pour cela, nous avons pris à notre charge les contrats des forces de sécurité qui dépendaient de Democrats of Kalak. Ce ne sont dons naturellement pas des sauveteurs qui assureront la sécurité du système, mais bel et bien des pilotes dédiés à cette seule mission.»


Le Docteur Rios-Bray a ensuite donné les projets à venir pour MediCorp :


« Puisque nous sommes maintenant en charge de Kalak, nos premières mesures politiques vont dans le sens de l’accueil et des soins. Notre volonté est de faire de Kalak un système médical à part entière. Nous allons doter ce système des meilleurs centres de recherches et de soins médicaux dans les prochains mois. De vastes travaux de construction seront à prévoir pour permettre d’offrir à tous ceux qui ont besoin de soins, de pouvoir se soigner dans les meilleures conditions possible. Pour autant, ces derniers travaux d'envergure n’entacheront pas nos missions de sauvetage et de secours, qui restent nos priorités.

Kalak est, dès aujourd’hui, devenu un sanctuaire, une terre d’accueil pour tous ceux qui le souhaitent. Voici notre projet et nous espérons que nous serons à la hauteur. »


MediCorp devrait profiter d'un essor économique à la suite de sa victoire aux élections.